fbpx

Musique

Rap et Street Cred, un divorce inéluctable

Pour poser les bases, commençons par rétablir une vérité qu’il est important de clamer : le rap n’est pas né dans la virilité. Enfant de la soul, de...

Tu veux voir le loup ?

Sauf que quand la scène représentée par les rastas blancs en baggy avec piercing à l'arcade se casse la gueule, qui est là pour reprendre le flambeau ?

Rap et manga : le miroir de la réussite

Rien de tel qu’une punchline incisive pour marquer les esprits. Dans ce domaine, nul doute que les rappeurs font office de senseï. À cet égard,...

10 sons francophones pour kicker ton été

On n’a pas pour habitude de faire des tops « putaclic » - disons racoleurs pour rester politiquement corrects – mais on avait envie de vous faire écouter ce...

« Campaign » de Bog Wizard, une quête initiatique

Le mystérieux individu est en pleine cueillette de champignons hallucinogènes et, pris d'une irrésistible envie d'en savoir plus, on se décide finalement à le suivre discrètement sans se douter une seconde que le sorcier des marais sait pertinemment qu'il est observé, suivi.

Yassine sur le tarmac

Tournées des zéniths, concerts sold out, scènes de festivals, disques d’or, millions de vues… Yassine avait déjà connu tout cela avant de sortir son premier...

Urban Discipline de Biohazard, chef d’œuvre ?

Ça martèle comme Charles à Poitiers en 732.

Infinit’, Prince d’Antibes

Il n’est pas rare de voir des rappeurs français provoquer l’ire des politiques et autres personnalités publiques. En général, ce « privilège » est réservé aux plus...

Kids de The Midnight, un album à écouter confiné

En même temps, quand tu as Adolf Hitler, David Hasselhoff, une bodybuildeuse qui chevauche un t-rex et un flic tricératops dans ton film, tu ne peux décidément pas être trop décevant. Et quand on pense que tout ça est né d'un financement participatif, c'est beau putain.

C’est la fin du monde tel que nous le connaissons et je me sens...

Entres autres, les paroles de Stipe pour It's the End of the World As We Know It font référence à la situation environnementale toujours plus préoccupante (le morceau est sorti en 1987), la guerre froide, l'affaire Iran-Contra et ces enfoirés de télévangélistes...

Flux recent