Les supporters stéphanois sont passés par toutes les émotions hier après-midi. Dans un premier temps, l’incompréhension au moment de l’annonce des compositions d’équipes avec le retour du système à 5 derrière alors que Sainté jouait à 4 depuis quelques temps et que les prestations sur le terrain s’en ressentaient grandement. Ensuite, la compassion au moment de rendre hommage aux victimes de la catastrophe de Furiani le 5 Mai 1992. Les principaux groupes de supporters avaient d’ailleurs décidés de boycotter la rencontre en hommage et soutien aux victimes et leurs familles qui se battent depuis des années pour qu’aucun match n’ait lieu le 5 Mai mais qui tombent à chaque fois face à un mur de pierre nommé LFP.

Le début de match est catastrophique pour les Verts qui n’arrivent pas à aligner 3 passes. La sanction arrive peu avant la 20ème minute de jeu, avec un bel enchaînement de Gelson Martins bien lancé en profondeur par Jemerson et bien aidé par la non-intervention de Ruffier pensant que le ballon sortait (1-0, 18ème).

(Merci à @Alex_InDaHouse2 pour ces images)

Ce but fait basculer les supporters Verts dans une forme d’énervement voyant que leurs joueurs n’arrivent pas à ressortir le ballon, et risquent de manquer une belle occasion dans la course à l’Europe. Sur le terrain, l’agressivité est de mise avec pas moins de 5 cartons dans ce premier acte, trois pour les Stéphanois. Khazri, coutumier du fait et Debuchy seront d’ailleurs suspendus pour la dernière rencontre à domicile face à Nice.

Le fait de jeu de ce premier acte intervient dans le temps additionnel quand Subasic se blesse, remplacé alors par Sy, le 3ème gardien monégasque Benaglio étant lui aussi blessé.

Au retour des vestiaires, les entrées de Nordin puis de Beric combinées au retour du système en 4-2-3-1 font un bien fou aux Verts. Cela leur permettra d’ailleurs de revenir au score, de manière ultra-chanceuse on vous l’accorde, grâce à une belle reprise contre-son-camp de Ballo Toure (1-1, 59ème).

Désormais ce sont les Verts qui se montrent les plus entreprenants  et à peine plus de 10 minutes après l’égalisation, sur un cafouillage dans la surface amené par un centre de Khazri, notre autre Corse Cabella envoie une volée dans la lucarne monégasque pour permettre aux Verts de mener (1-2, 71ème).

Sainté bascule dans l’euphorie d’autant que 10 minutes plus tard encore, sur un beau travail de Cabella, le petit Nordin s’élève plus haut que tout le monde pour placer sa tête hors de portée de Sy (1-3, 80ème).

Cette fois ça sent bon les trois points et l’Europe. Monaco réduira la marque dans le temps additionnel par Vinicius (2-3, 90ème +2) même si une faute sur Cap’tain semblait précéder le but.

Qu’importe, les Verts auront été provisoirement 3ème avant que nos voisins arrachent le nul face au LOSC mais ils se rapprochent de plus en plus de l’Europe, faisant basculer leurs supporters dans l’hystérie comme les images du retour à l’aéroport le montrent. Le match face à Montpellier vendredi soir peut assurer aux Verts de jouer l’Europa League la saison prochaine et peut permettre de continuer de rêver plus haut…

(Retour des Verts à Sainté, source : Instagram Rémy Cabella)

On a aimé :

La réaction : Menés 1-0, les Verts n’ont pas été tétanisés par l’enjeu hier après-midi et sont revenus dans le match pour renverser Monaco. Une force mentale qui pourrait compter dans cette dernière ligne droite.

Le coaching de Gasset : Lui non plus n’a pas eu froid aux yeux et a vu que le système à 5 ne fonctionnait pas et n’a pas hésité à le changer en faisant rentrer deux joueurs offensifs ce qui s’est avéré décisif. Et dire que Jean-Louis ne figure même pas dans les nommés pour le trophée UNFP du meilleur entraîneur. Mais celui-ci a bien raison d’y préférer la lampe de mineur !

On n’a pas aimé :

L’entame de match : Les Verts ne pourront pas se permettre, face à des équipes qui semblent supérieures, de  jouer  uniquement une mi-temps s’ils veulent encore rêver de Champions League. Avec un peu plus d’adresse, Monaco aurait pu mener 2-0 en tout début de seconde période et cela aurait été alors très dur de revenir pour Sainté…

Que le match se joue un 5 Mai : Comme vous avez pu le lire dans notre article spécifique sur la catastrophe de Furiani, beaucoup d’incompréhensions demeurent concernant l’acharnement de la LFP à vouloir jouer le 5 Mai alors qu’elle arrive à décaler des matchs tous les week-ends. Espérons que dans les années à venir, une prise de conscience s’élèvent pour que le débat, qui ne devrait pas en être un s’achève.

Résultat de recherche d'images pour "maillot asse 5 mai"
(Maillot hommage portés par les Verts à l’échauffement, source : L’Equipe)

Notre Tops/Flops :

Tops :

Cabella : Celui qui était abonné à notre flop en février est depuis quelques temps abonné à notre top. Hier encore, on peut presque lui accorder 2 passes décisives et un but. Celui-ci est de plus en plus décisif et nous permet de continuer de rêver. Heureusement qu’il n’est pas resté à ce fameux mariage de la télé-réalité rempli de Marseillais…

Nordin : Quel plaisir de voir le pur produit du Centre de Formation retrouver le chemin des filets. Celui qui tente beaucoup mais qui est parfois maladroit et malchanceux a, on l’espère, retrouvé la confiance qui lui manquait pour enchaîner.

Flops :

Vada-Hamouma-Ruffier : Le premier pour ses nombreux ballons perdus, le second pour sa transparence (pour sa défense, il n’a évolué que lors du premier acte) et le troisième pour son attitude district sur le premier but (on imagine qu’il a crié « c’est bon, ça sort » en levant les mains en l’air, avant d’aller chercher le ballon dans ces filets). Tous ceux qui ont joué en amateur se rappelleront de manière nostalgique de ce genre de scène. On est peut-être un peu sévère avec celui qui nous a encore sorti quelques arrêts hier après-midi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here