Encore un duel entre deux clubs historiques aux passés Européens glorieux ce dimanche après–midi au stade Auguste Delaune. La série en cours plaide pour les Verts qui restent sur 3 victoires et un nul lors des 4 dernières rencontres tandis que les Rémois restent sur une victoire, 2 nuls et 1 lourde défaite à Strasbourg. Néanmoins, les Verts ont beaucoup plus de mal hors de leur base avec seulement 4 victoires cette saison, et à chaque fois contre des équipes de bas de tableau (Toulouse, Guingamp, Dijon, Caen). Si les Verts veulent décrocher l’Europe en fin de saison et rêver de la C1, il va falloir que ça change car il est tout simplement impossible de se qualifier pour la Ligue des Champions avec un bilan aussi faible à l’extérieur. Pour cela, les Verts peuvent s’appuyer sur leur série en cours puisque leurs 3 derniers matchs hors de Geoffroy se sont soldés par 2 victoires et un nul. Cependant, il faudra éviter de reproduire les erreurs commises à Amiens, match qui laisse encore d’énormes regrets quand l’on regarde le classement actuel.

Comment ça va jouer ?

Privé de Subotic ainsi que de l’énigme Salibur en plus des deux blessés de longue date, Gasset devrait redonner sa confiance à Saliba dans l’axe en défense ce dimanche. Pour le reste, Ait Bennasser devrait retrouver sa place au milieu de terrain aux côtés de Yann M’Vila, à moins que Vada ne soit préféré à l’ancien monégasque pas exceptionnel depuis son arrivée. Pour le reste, ce devrait être du grand classique pour les Verts.

(réalisée avec demivolée.com)

Du côté de Reims, David Guion devrait devoir composer sans Chavarria et Mbemba trop justes. La composition devrait donc être similaire à celle de la semaine dernière face à Monaco à savoir Mendy dans les buts, une défense composée de Baba Rahman, Abdelhamid, Engels et Foket. Le milieu de terrain sera occupé par Chavalerin et Romao, avec juste au-dessus Cafaro, Dingome et Oudin. Enfin on devrait retrouver Dia en pointe.

Les deux équipes évolueront donc très certainement en  4-2-3-1 ce qui devrait donner un match ouvert. Les Verts et notamment nos latéraux devront se méfier du duo Cafaro-Oudin impliqué dans plus de deux tiers des buts rémois cette saison !

Je me souviens : Reims 2-2 AS Saint-Etienne 13 Avril 2014

Presque 5 ans jour pour jour, la configuration était la même : les Verts ont pour objectif de décrocher l’Europe et peuvent même rêver de Ligue des Champions. Pour cela il ne faudra pas faire de faux pas à Reims qui n’a plus grand-chose à jouer dans ce championnat.

Et pourtant, tout ne commence pas sur les chapeaux de roues puisque même si la domination est quelque peu stéphanoise, ce sont les Rémois qui ouvrent la marque par l’intermédiaire de l’actuel attaquant Brestois et meilleur buteur de Ligue 2 Gaëtan Charbonnier, profitant de la belle glissade de Bayal (1-0, 24ème).

Les Verts ont toujours le contrôle du jeu, en témoigne une belle action en fin de première mi-temps qui verra la volée d’Hamouma repoussée par Agassa. Mais Sainté n’y arrive pas et rentre aux vestiaires menée au score.

Le scénario catastrophe se produit au retour des vestiaires quand Signorino un temps convoité par les Verts, s’entrainant même pendant une période à l’Etrat, s’en va tromper Ruffier,  bien servi par le premier buteur de ce match (50ème, 2-0). Mais cette saison est particulière pour les Verts : ils ont du caractère ! Une minute après seulement, Brandao ayant remplacé Erding blessé relance le match d’un joli enchaînement contrôle poitrine-frappe du gauche (51ème, 2-1).

Les Verts poussent dans cette fin de match mais manquent cruellement de réussite. Un exemple frappant ? Cette tête d’Hamouma repoussée par la barre suivie d’une tête au-dessus de Brandao qui manque le doublé gêné par un pied assez haut d’Agassa.

On se dit alors que les Verts ne reviendront pas et pourtant : Perrin trouvé dans la profondeur (les montées de Cap’tain qu’on affectionne) voit sa tête repoussée par Agassa mais Clerc à bien suivi et fait explosé le parcage stéphanois (90+1, 2-2).

Malheureusement, c’en restera là. Les Verts arrachent 1 point mais en perdent 2 dans la course à la 3ème place qu’ils n’atteindront finalement pas en fin de saison. Belle saison tout de même puisque les Verts termineront devant leur voisin, en allant gagner le derby à Gerland 2-1.

Espérons cette fois-ci que les Rémois ne nous freineront pas, et que les Verts mettront les ingrédients nécessaires pour continuer de rêver !

Ce qu’on aimerait voir :

-La même entame de match qu’à Amiens… : Durant environ 20 minutes, les Verts avaient étouffés les Picards, un peu comme à Caen d’ailleurs ce qui leur avait permis de prendre l’avantage tôt dans la rencontre.

-Un parcage bondé poussant les Verts vers la victoire : Comme c’est souvent le cas à Reims, quand il n’y a pas de limitation ou d’interdiction sans sens prises par les autorités, les stéphanois se retrouvent nombreux en Champagne pour chanter pour les leurs, et dans cette course à l’Europe, jouer à 12 contre 11 est toujours bon à prendre !

X
(merci à Furania-Photos)

Ce qu’on n’aimerait pas voir :

-…le reste du match à Amiens : après cette ouverture du score, comme souvent les Verts s’étaient endormis en encaissant d’abord l’égalisation en 1ère mi-temps, puis un second but en début de seconde période, alors en supériorité numérique, et sur une perte de balle sur une touche (assez coutumier du fait nos Verts il faut bien le dire).

-Des Verts tétanisés par l’enjeu : la première mi-temps face à Bordeaux ressemblait plutôt à ça. Nous espérons donc que les Verts joueront libérés : nous avons tout à gagner en cette fin de saison !

Notre prono : Reims 1-2 ASSE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here