La note reste néanmoins salée pour les Sudistes, et le score un peu flatteur pour nos Verts. En effet, durant le premier acte ce sont bien les Aiglons qui se montrent les plus entreprenants et sans une parade exceptionnelle de Ruffier sur un corner, ils auraient même pris l’avantage. Au lieu de cela, ce sont bien les Verts qui ouvrent la marque et font exploser le Chaudron sur un coup-franc parfaitement botté par Salibur, qui trouve Beric étrangement seul dans la surface qui ne se fait pas prier pour tromper Benitez (1-0, 25ème).

Quelques minutes auparavant, Polomat avait laissé ses partenaires, étant obligé de sortir sur blessure remplacé par le jeune Fofana. Celui-ci sera en grande difficulté dans ce premier acte face à la vitesse de Saint-Maximin ou encore de Ganago. Sainté est toujours dominé dans le jeu et pourtant Nordin trouve le poteau peu avant la mi-temps, bien trouvé dans la profondeur par Hamouma, le petit lutin vert est toujours aussi peu en réussite.

Juste avant la pause, les Niçois auraient pu bénéficier d’un pénalty pour une main de Perrin qui paraissait plus évidente que celle de derby ou encore que celle de Saliba à Bordeaux mais les arbitres en décident autrement.

Au retour des vestiaires, les Niçois sont moins inspirés et hormis sur un corner rentrant juste après le retour des vestiaires, ceux-ci ne mettront que très peu en danger Ruffier. Les Verts en profitent peu après l’heure de jeu : Hamouma, encore lui, trouve Beric, encore lui pour le doublé. Le Chaudron exulte, les Verts ont un pied et 4 orteils en Europa League (2-0, 65ème).

Et la fête n’est pas finie (même si Orelsan viendra se produire dans peu de temps au Zénith pour Saint-Etienne Live), une action de grande classe entre Vada, Nordin et Hamouma permet à ce dernier d’envoyer une frappe sèche au ras du poteau de Benitez impuissant (3-0, 81ème).

Cette fois-ci c’est fait les Verts vont retrouver l’Europe, un peu plus de trois ans après et cette fameuse confrontation face à Manchester United. Le Chaudron fête ses héros, la soirée est parfaite enfin presque : Gasset n’est toujours pas sûr de rester. Le technicien attend toujours un accord avec les dirigeants, le Peuple Vert espère que celui-ci va intervenir rapidement pour celui qui a réussi à remettre Sainté dans le droit chemin.

On a aimé :

L’ambiance XXL : On vous avait prévenu, le Chaudron dans ces soirs-là permet de jouer en supériorité numérique. Les Verts ont globalement été dominés par les Niçois mais ont pu profiter d’une ambiance exceptionnelle (enfin non ce n’est pas vraiment « exceptionnel » à Saint-Etienne), pour aller chercher une belle victoire synonyme d’Europe. Le Peuple Vert va donc pouvoir une nouvelle fois agiter les couleurs Vertes et Blanches à travers l’Europe entière.

(source : Twitter officiel ASSE)
X
(source : Furania-Photos)
X
(source : Furania-Photos)

La réaction du petit Fofana : Très en difficulté en première période, notre Garagnas du Centre de formation s’est bien réveillé en seconde période en prenant plusieurs fois le dessus sur ses adversaires notamment sur l’ancien Vert Saint-Maximin. Il est également à l’origine du second but, en anticipant bien la passe niçoise.

On n’a pas aimé :

-Les rumeurs sur l’avenir de Gasset : Quand l’on sait comme ce dernier nous a fait du bien, un départ serait une bien mauvaise nouvelle pour l’ASSE qui devrait rechercher un entraîneur au moins aussi talentueux pour garder l’équipe dans la même dynamique. Rien n’est encore fait et on espère que la direction fera le nécessaire pour conserver Jean-Louis au moins une saison supplémentaire car celui-ci mérite de connaître l’Europe avec les Verts.

Notre Tops/Flops :

Tops :

Ruffier : Le dernier rempart Vert aura encore parfaitement joué ce rôle ! Il a tout simplement écoeuré les attaquants niçois permettant de garder sa cage inviolée. Et dire qu’il ne fait même pas partie des nommés pour le trophée UNFP du meilleur gardien de la saison…

Hamouma : Quand il est dans des soirs comme celui-ci, on est sûr de voir des gestes décisifs de sa part. Il aurait pu être passeur décisif en première mi-temps mais le poteau en a voulu autrement. Ce ne fut que partie remise puisqu’il envoie une galette à Beric en 2ème, avant d’y aller de son but.

Beric : Il n’a pas apporté grand-chose dans le jeu, souvent un peu lent pour prendre de vitesse les défenseurs niçois, mais il a encore été diablement décisif en s’offrant un doublé. Le « Zorro Vert » a inscrit ses 8ème et 9ème buts de la saison, en seulement 22 apparitions. Son ratio est donc quasiment équivalent à celui de Thauvin ou de Dembélé cette saison.

Flops :

Ait Bennasser : Celui-ci nous a rendu une copie à l’image de sa moitié de saison : assez médiocre. Bon nombre de ballons perdus, assez lent et quasiment jamais en capacité d’accélérer le jeu si ce n’est lors de l’action amenant le poteau de Nordin. Un peu faible pour le conserver…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here