Nous sommes le 24 novembre 2017, après une fessée reçue dans le derby, et une semaine plus tard à Lille pourtant au plus mal, les Verts reçoivent Strasbourg à Geoffroy-Guichard. C’est le premier match où Gasset entrera dans le Chaudron en tant que membre du club après la démission d’Oscar Garcia (d’abord adjoint de Sablé, puis n°1 quelques semaines plus tard). Ce soir-là, des Verts laborieux iront chercher le match nul 2-2. Saint-Etienne est au plus mal, et les semaines suivantes rappelleront ce douloureux derby avec des gifles reçues à Marseille ou encore face à Monaco à la maison. Oui mais voilà : à l’intersaison Gasset fait marcher son carnet d’adresse acquis en partie en Equipe de France en tant qu’adjoint de Laurent Blanc en faisant venir Debuchy, M’Vila, mais aussi Subotic et dans une moindre mesure N’Tep pour sauver le club. La mayonnaise prend et moins de 6 mois plus tard les Verts sont aux portes de l’Europe qu’ils n’accrocheront finalement pas malgré une dernière rencontre explosive face au LOSC de Galtier où les Verts s’imposeront 5-0 dans un Chaudron en ébullition. Gasset accepte ensuite de rempiler une année supplémentaire, et amènera cette fois-ci les Verts à leur objectif à savoir en Europe. Le Peuple Vert jubile mais déchante rapidement après l’annonce du départ de la désormais coqueluche du Chaudron. La fatigue, et certainement le manque de moyens offerts par la Direction pour la saison suivante semblent avoir orienté le choix de Gasset. Qu’importe, ce qui est fait est fait, la reconstruction se fera durant l’été, l’important est désormais de remercier comme il se doit celui qui aura dans un premier temps sauvé le club, puis ramené à ce qui fait l’ADN de celui-ci à savoir l’Europe.

En dehors de ce contexte, ce match n’a aucun enjeu du point de vue comptable Saint-Etienne étant sûr de finir 4ème et Angers sûr d’évoluer en Ligue 1 la saison prochaine.

Je me souviens : 17/02/2018 Angers-ASSE 0-1

En hommage à notre entraîneur, nous avons choisi un de ses premiers matchs à la tête du club, marquant également le renouveau de celui-ci.

Les arrivées de Debuchy, M’Vila et Subotic combinées au retour de Beric ont fait un bien fou à Sainté qui s’extrait semaines après semaines des places dangereuses. Et pourtant en ce samedi de février, c’est très laborieux. En début de match, Subotic se fait « manger » en vitesse par Toko Ekambi qui verra sa tentative repoussée par un Ruffier encore une fois en état de grâce ce soir-là. Ce sera la seule véritable occasion de la première mi-temps, c’est pour vous dire l’ennui.

Au retour des vestiaires, ce n’est guère mieux mais Ruffier est toujours là devant Traoré. Les Verts font le dos rond et vont convertir à un peu plus de 10 minutes de la fin leur seule occasion du soir : sur un coup-franc tiré par Cabella, Butelle ne fait pas la promotion de ses gants en relâchant le ballon dans les pieds du renard Robert Beric qui ne se fait pas prier pour ouvrir le score (0-1, 79ème). Un but à la Beric !

Les Verts souffriront jusqu’au coup de sifflet final, avec encore un grand Ruffier face à Guillaume qui permettra aux hommes de Gasset de prendre les 3 points à l’extérieur. Les Verts se classent à l’issue de la rencontre 11ème à seulement 5 points de la 5ème place qu’ils tutoieront en fin de saison.

Comment ça va jouer ?

Difficile de prédire la dernière composition de Gasset, le match n’ayant aucun enjeu. Du coup, nous allons vous mettre la compo qu’on aimerait voir, avec bien sûr des jeunes, ce genre de match étant parfait pour voir ce qu’ils ont dans le ventre.

(réalisée grâce à demivolee.com)

Du côté angevin, il en est de même, même si Stéphane Moulin devrait avoir à cœur de bien finir devant son public en s’offrant une victoire de prestige devant le club le plus titré du championnat de France. La composition probable devrait donc être celle-ci, dans un système en 4-3-3 : Butelle, Pellenard-Pavlovic-Traoré-Manceau, Reine-Adelaide-Santamaria-Pajot, Tait-Fulgini-Bahoken.

Ce qu’on aimerait voir :

Une belle dernière pour Jean-Louis : Comme on l’a déjà bien rappelé, Gasset mériterait une dernière à la hauteur du travail effectué pendant 1 an et demi. On espère également une ovation du parcage stéphanois qui sera d’ailleurs plein à craquer ce vendredi soir, promettant une belle ambiance, dans un stade à guichet-fermé comme c’est souvent le cas lorsque les Verts se déplacent.

Des jeunes qui en veulent : Comme on l’a également dit, ce genre de match est idéal pour les jeunes pour se montrer. On pense à Fofana auteur d’une très belle deuxième mi-temps la semaine dernière face aux Aiglons, mais aussi à Abi, Gueye, Ghezali ou encore Benkhedim dont certains peuvent espérer mieux qu’un traditionnel dernier quart d’heure de jeu.

Ce qu’on n’aimerait pas voir :

Un hommage gâché : Peu importe le résultat ce soir, mais il ne faudrait pas non plus un non-match stéphanois, qui viendrait gâcher la dernière d’un entraîneur qui restera dans l’histoire du club tout en étant resté qu’une saison et demie.

Notre pronostic : Une victoire avec des buts : Angers-ASSE 2-3

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here