Et pourtant, le large score (3-0) est quelque peu trompeur quand on se replonge dans la rencontre d’hier. Devant un Chaudron bien garni et une belle ambiance retrouvée, les Verts semblent légèrement tétanisés par l’enjeu et ont du mal à déployer leur jeu face à des Girondins privés de nombreux titulaires et évoluant avec une équipe jeune mais très bien en place. Dès la première minute Karamoh se présente devant Ruffier, un peu excentré et ne peut trouver que le petit filet extérieur de celui-ci. Il ne se passera pas grand-chose d’autre dans cette première mi-temps si ce n’est une reprise manquée de Nordin, et une tentative de Khazri au premier poteau juste avant la mi-temps. Impossible pour les Verts de déployer leur jeu face à l’organisation bordelaise et encore beaucoup de pertes de balle au milieu de terrain, assez inhabituelles pour M’Vila. Malgré ceci, les Verts auraient pu rentrer aux vestiaires avec l’avantage, Hamouma s’étant fait refuser un but peut-être valable si on se fie aux images.

Merci à @Alex_InDaHouse2 pour ces images

Le second acte sera de bien meilleure facture pour les Verts, facilité par le fait de jeu de cette rencontre : on joue la 55ème minute quand Hamouma trouvé dans la profondeur est repris par Cissokho qui envoie le cuir involontairement sur la main de son coéquipier Palencia. Pour être honnête et objectif (et oui ça nous arrive parfois), il est très dur de savoir s’il y a véritablement pénalty, tant la règle est floue concernant les mains. Nous plaidons donc pour siffler toutes les mains décollées comme ça tous les clubs sauront à quoi s’en tenir et il y aura moins de place au débat. De plus, si nous n’avons pas la mémoire courte, on a pris des pénos pour moins que ça cette saison (Perrin face à nos voisins ou encore Saliba au match aller face à Bordeaux), certains parleront donc de justice et si on fait le bilan, la VAR nous en doit encore !

Vous l’aurez compris le pénalty est accordé aux Verts et Khazri ne se fait pas prier pour le transformer en prenant Costil à contre-pied (1-0, 56ème).

Et à partir de là, nous ne verrons plus le Girondins dans cette rencontre. Les Verts nous feront plaisir en n’arrêtant pas de jouer, comme c’est si souvent le cas quand nous ouvrons le score (cf. Amiens). Il faudra attendre la 74ème minute pour voir Khazri distribuer sa troisième passe décisive de la semaine à Debuchy qui envoie sa tête dans la lucarne girondine (2-0, 74ème). Le Chaudron explose.

Cabella, encore bon hier après-midi, est à deux doigts de signer un nouveau chef-d’œuvre en reprenant un centre en retrait d’Hamouma tout en finesse, mais le ballon vient mourir au pied du poteau de Costil.

Qu’importe, ce 2-0 ne suffisait pas à notre ancien Gunner, rebaptisé Deuxbutschy ou encore Dieubuchy quand il reprit un joli centre de Polomat pour inscrire le premier doublé de sa carrière  (3-0, 90ème).

La fête est totale dans le Chaudron, et ça se comprend ! Les Verts peuvent désormais rêver d’Europe en repassant devant Marseille mais aussi « de coupe aux Grandes Oreilles » en revenant à seulement 3 points de nos voisins. Espérons que cette fois Sainté jouera le coup à fond pour emmener une nouvelle fois le Peuple Vert sillonner les routes d’Europe !

On a aimé :

L’ambiance du Chaudron : dans nos précédents articles nous nous plaignions parfois de l’ambiance à la baisse de Geoffroy. Hier après-midi, Sainté a montré qu’elle pouvait compter sur le meilleur 12ème homme de France. Deux tifos magnifiques ont accompagné l’entrée des joueurs : dans la Nord en hommage à Max, membre Magic Fans tragiquement disparu 10 ans auparavant et dans la Sud, sous forme de message pour aller décrocher l’Europe.

De leur côté, les Bordelais ont décidé d’apporter leur soutien à leurs amis de la Nord en réalisant eux aussi un tifo à la gloire de Max.

(source : Furania- Photos)

La mentalité de nos joueurs : Cette fois ils n’ont pas manqué le coche. Après avoir ouvert le score, il y a tout de suite eu la volonté de se mettre à l’abri. Sûrement ce qui nous a manqué à Amiens la semaine dernière. Mais qu’importe, les Verts peuvent nous offrir une belle fin de saison.

Les paroles de Sousa : Le coach bordelais a félicité les Verts pour la victoire et surtout leurs supporters pour l’ambiance.

On n’a pas aimé :

Pour la première fois cette saison, cette rubrique sera vide, et ce n’est pas pour nous déplaire.

Nos tops :

Deuxbutschy : Quoi de mieux pour notre latéral droit qu’un doublé pour donner la victoire à Sainté ? Au-delà de cela, son esprit de guerrier correspond parfaitement aux valeurs du club, en témoigne les déclarations de Gasset après la rencontre racontant que le latéral droit boitillait en début de seconde période mais tenait à garder sa place, on connaît la suite.

La charnière Saliba-Perrin : La jeunesse et l’expérience. Le parfait alliage hier après-midi, puisque ceux-ci n’ont jamais été pris à revers en 90 minutes. Saliba se permettant même quelques petits plaisirs.

Khazri : Très discret en première période, il aura réussi  à mettre les Verts sur les bons rails, avant de délivrer une passe décisive. Tout ça sans prendre de biscotte, que demande le Peuple (Vert) ?

Hamouma : Dans pas mal de bons coups : il aurait pu ouvrir le score en faisant intervenir la VAR, et il est à l’origine de l’ouverture du score ayant fait intervenir la VAR… 

Nos flops :

Nordin : On attendait beaucoup plus du jeune stéphanois qui a été très discret hier après-midi. Néanmoins, pour sa défense, la composition de départ très offensive l’obligeait à faire des efforts défensifs inhabituels, étant donc moins en vue offensivement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here