Le début de match est très calme et pourtant si représentatif de la maîtrise presque totale stéphanoise sur ce match. Les Verts confisquent le ballon aux Rémois et attendent la faille. Faille qui arrivera à la 25ème minute quand Mendy, pourtant très bon depuis le début de la saison, manque complètement son dégagement qui arrive dans les pieds de Khazri dont l’enchaînement contrôle frappe est repoussé par le portier Rémois… dans les pieds de Cabella qui inscrit alors son 4ème but en 5 matchs pour donner l’avantage aux Verts (0-1, 25ème).

(merci à @Alex_InDaHouse2 pour ces images)

Cette fois-ci les Verts ne s’arrêtent pas de jouer comme c’est si souvent le cas après avoir ouvert le score, et sur une nouvelle récupération haute de Khazri, c’est Nordin qui met à contribution Mendy qui s’allonge bien pour éviter que les Verts ne prennent le large.

En fin de première période, l’homme en forme de Stade de Reims Rémy Oudin a une occasion en or de remettre les deux équipes à égalité mais sa frappe s’envole dans les tribunes de Delaune et les Verts rentrent au vestiaire avec un but d’avance.

Au retour des vestiaires, nous pensions que le match allait quelque peu tourner quand Dia trouva la barre de Ruffier en reprenant de la tête un beau centre venant de la gauche. Mais il n’en sera rien puisque quasiment dans la continuité, Cabella profite d’un beau duel aérien gagné par le soldat Debuchy, pour aller servir Hamouma qui centre pour Nordin, dont la reprise finit dans les pieds de notre numéro 10 tunisien qui trouve le chemin de filets croit-on, mais c’est bel et bien le défenseur Engels qui marque contre son camp alors que la frappe n’était pas du tout cadrée (0-2, 51ème).

Qu’importe, les Verts exultent devant les 500 amoureux du maillot Vert ayant fait le déplacement, et sentant de plus en plus le doux parfum d’Europe se propager sur Sainté.

La fin de match ne sera pas un long fleuve tranquille pour Sainté qui verra intervenir à trois reprises la VAR en confirmation de décision : ces décisions étaient pourtant à chaque fois les bonnes : deux buts refusés aux Rémois pour hors-jeu et un pénalty non accordé pour une « main » imaginaire de Cap’tain.

Les Verts peuvent alors aller fêter la victoire avec le parcage en feu, et rêver d’Europa League et même plus haut comme le confirmera Gasset à demi-mot en interview. La réception de Toulouse la semaine prochaine dans un Chaudron qu’on attend plein à craquer pendant que nos voisins se déplacent à Bordeaux pourrait nous donner quelques indications supplémentaires quant à une fin de saison qui s’annonce plus que jamais excitante !

On a aimé :

-La maîtrise Verte : Cela faisait longtemps que Sainté n’avait pas maîtrisé un match de bout en bout comme cela. Certes, hier tout nous a souri mais les Verts n’y sont pas pour rien, ils ont montré tout au long de la rencontre une sérénité qui donne beaucoup d’espoir pour la fin de la saison.

-Le parcage stéphanois : hier encore, Saint-Etienne a démontré qu’elle disposait d’un public incroyable : 500 Verts avaient fait le déplacement, ceux-ci se sont fait entendre durant toute la rencontre permettant aux Verts de jouer presque à 12 pour ramener les 3 points. Dans la même voie que notre entraîneur adjoint Ghislain Printant sur Twitter dans la semaine, les Green Angels ont sorti une banderole pour qu’aucun match n’ait lieu le 5 Mai, date anniversaire du tragique épisode de Furiani, et comment ne pas leur donner raison ? Cette saison, à chaque journée ou presque des matchs furent déplacés et reportés parfois de manière très étonnante (le match face à Nîmes par exemple, déplacé du dimanche au lundi pour cause de manifestation… le samedi). Espérons qu’ils seront entendus et que le match à Monaco ainsi que les autres programmés ce jour-là se jouent le samedi au lieu du dimanche. Cela paraît si simple, mais il semblerait que de gros intérêts financiers avec les diffuseurs soient privilégiés, comme souvent.

X
(merci à Furania-Photos)

On n’a pas aimé :

La faute de Chavalerin sur Khazri en fin de match : Celui qui a été formé chez nos voisins, a commis une vilaine faute sur notre numéro 10 en fin de match : une bonne semelle « district » sur le tendon d’Achille. A 2-0 à quelques minutes de la fin, on peut se demander si celle-ci n’était pas volontaire, mais heureusement Wahbi ne semble pas en avoir gardé de séquelles.

Notre Top/Flop :

Tops :

Cabella : Même si celui-ci énerve encore par quelques petits « grigris », force est de constater qu’il finit sa saison en boulet de canon, impliqué hier encore sur les deux buts stéphanois. On retrouve le vrai Rémy !

Saliba : Encore exceptionnel de maturité hier après-midi. Toujours un temps en avance, il n’aura jamais été pris à défaut par la doublette Oudin-Cafaro pourtant très forte cette année. A côté de notre expérimenté Cap’tain, celui-ci a tout pour devenir un grand.

Khazri : Lui aussi est impliqué sur les deux buts Verts. Il n’aura pas tout réussi, et fut très chanceux sur le second but, mais il est toujours aussi décisif et ce sans prendre de biscotte. Que demander de plus ?

Flops :

Impossible de remplir cette rubrique, et si ça peut en être ainsi jusqu’à la fin de la saison, on est preneur !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here