Nous nous étions quittés la saison dernière sur le triste départ de Gasset et les mots énigmatiques de Yann M’Vila quant à son avenir. Quelques mois plus tard, M’Vila est toujours là (pas au top de sa forme d’ailleurs), et c’est Printant qui a pris le difficile relai du déjà regretté Jean-Louis Gasset. Difficile car il sera compliqué de faire mieux que l’ex-adjoint de Laurent Blanc : arrivé en hiver 2017 dans une période d’énorme crise dans la maison Verte, le technicien sudiste réussissait en une moitié de saison à sauver Sainté puis à faire rêver ses supporters d’Europe. Il n’aura d’ailleurs fallu attendre qu’une seule année supplémentaire pour que Gasset ramène Saint-Etienne à ce qui fait partie de son ADN, à savoir la scène européenne.

Pour jouer la Coupe d’Europe, il faut d’abord avoir l’effectif nécessaire pour pouvoir enchaîner les matchs. Et on ne pourra pas enlever aux dirigeants stéphanois qu’ils ont tiré les enseignements des anciennes campagnes européennes qui n’avaient pas été mauvaises mais qui avaient souvent conduit à une saison compliquée en championnat par manque de profondeur de banc. En effet, en 2008-2009, les Verts avaient réalisé un joli parcours en Coupe de l’UEFA mais furent au bord de la relégation. En 2016-2017, les Verts rencontraient le mythique Manchester United mais finissaient la saison en roue libre à la 9ème place du classement.

Les premiers pas des recrues :

Cette saison, les Verts ont donc enregistré de nombreux renforts qui donnent pour le moment plus ou moins satisfaction. Bouanga déjà buteur face à Brest semble avoir du feu dans les jambes, mais semble aussi manquer de lucidité devant les buts comme un certain Aubameyang quand celui-ci était arrivé… Espérons la même destinée. L’arrivée de Boudebouz en lieu et place de Cabella devait donner une fière allure à l’animation offensive des Verts. Pour le moment, nous devons bien dire que nous restons sur notre faim, hormis quelques fulgurances, Ryad ne semble pas au top de sa condition physique. Aholou est la vraie belle surprise du mercato stéphanois, mais il a déjà toutes les caractéristiques d’un vrai joueur de Saint-Etienne notamment la plus handicapante : les blessures à répétition. Enfin derrière, Moukoudi fait figure de colosse nous rappelant Bayal ou encore Zouma, mais sa jeunesse lui fait parfois commettre quelques erreurs, son début de saison est néanmoins très intéressant en l’absence de Saliba toujours blessé. Pour le reste, il est un peu tôt pour juger : que ce soit Trauco, Palencia (déjà sur le flanc, merci Amavi) ou encore Youssouf, ceux-ci n’ont que trop peu évolué même si tous ont montré de belles choses par intermittence.

Quel système à l’avenir ?

Pendant trois journées, les Verts ont évolué en 4-2-3-1 sans que le jeu ne soit exceptionnel, tout ceci ponctué par une gifle à Lille 3-0. Printant a donc innové à Marseille il y a deux semaines en passant à 5 derrière. Innovation ? Pas vraiment en fait, ce n’est ni plus ni moins ce qu’utilisait Gasset pendant une bonne partie de la saison dernière, et qui ne nous plaisait d’ailleurs pas beaucoup. On se plaignait auparavant du manque de jeu dû à un manque de solution dans le cœur du jeu rendant la transition difficile entre les lignes. Désolé de contredire nos confrères du Canal Football Club, mais pour nous le match face à Marseille fut loin d’être un match « très agréable à suivre », notamment parce que ce problème de jeu perdure. Le jeu stéphanois fut encore bien trop latéral pour trouver les décalages, et en dehors de Youssouf qui a réussi à casser la ligne du milieu de terrain marseillais par la conduite de balle, et quelques rares fois Boudebouz par la passe, il fut très dur pour les Verts de se projeter vers l’avant. En témoigne d’ailleurs le très faible nombre d’occasions franches pour Sainté. Quand bien même les Verts arrivaient à perforer ce milieu marseillais, les soutiens manquaient par la suite pour correctement exploiter le ballon dans les derniers mètres.

Néanmoins, tout n’était pas à jeter dans ce match et ce système puisqu’on a vu s’y épanouir le jeune Palencia avant qu’Amavi ne lui découpe la cheville en écopant seulement d’une biscotte malgré l’assistance vidéo (il y a des choses qui ne changent pas beaucoup d’une année sur l’autre), mais aussi le jeune Youssouf qui a réalisé dans la cité phocéenne sa première vraie belle prestation sous le maillot Vert.

Face à Toulouse et plus généralement par la suite, nous espérons cependant plus d’ambitions offensives, le calendrier étant plus clément et les points n’étant encore que très peu nombreux pour Sainté.

Côté tribunes :

Nos plus fidèles abonnés ont certainement pu voir que Spectre a une vraie attirance pour les tribunes de football. Et quoi de mieux, quand on suit le supportérisme que de se retrouver dans le temple de Geoffroy-Guichard ? Néanmoins, nous vous invitons à ouvrir votre champ de vision côté tribunes, notamment à l’Est car de belles voire très belles choses s’y passent (cf : Programme Fair-Play : Avons-nous vraiment à saliver sur ce qu’il se passe à l’Est ?).

Pour ceux qui nous suivent vous avez également pu voir que nous avons réagi à la polémique concernant l’éradication de l’homophobie dans les stades. Nul doute que les supporters stéphanois, qui n’ont jamais vraiment leur langue dans leur poche vont y réagir à leur tour dimanche après-midi.

Pour les supporters des Verts, les saisons se suivent et se ressemblent également : la première de la saison à domicile a vu le Kop Nord fermé tandis que le déplacement à Marseille était interdit. Néanmoins, une vraie belle saison attend les supporters des Verts avec la Coupe d’Europe. Les déplacements européens et le Peuple Vert s’assimilent d’ailleurs souvent à de véritables invasions : on se souvient notamment de Manchester, Milan ou encore Rome. Les supporters de Sainté vont donc encore pouvoir montrer que nos tribunes ont du talent !

Résultat de recherche d'images pour "neuchatel asse"
Saint-Etienne European Tour again ! (Neuchâtel Xamax-ASSE 10/07/2005) Source : www.poteauxcarres.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here