Dans une perspective de rassemblement, par là j’entends aborder quelque chose qui nous lie tous les uns aux autres, je vais te parler de quelque chose de léger. On va causer tendresse et tristesse ici…

On va causer musiques d’enterrement. Eclectic Wizard s’intéresse également aux musiques de circonstance.

On va voir ensemble une petite playlist des familles pour savoir quels sont les morceaux qui tournent le plus en ce moment dans les églises et les cimetières. Et tu verras, il n’y a pas tant de nouveautés que ça, on reste sur des bons gros classiques ayant déjà fait leurs preuves. On est donc très loin des recommandations Spotify. Cela dit en passant, le PDG de la plateforme de streaming est un sombre enculé.

Edit du 7 août 2020

Déjà, dans cet article revu et augmenté, une chose relativement importante a changé. Je bosse dans les pompes funèbres. Donc le nombre d’enterrement auxquels j’ai participé a radicalement augmenté lui aussi. Pour vous donner une idée, le nombre d’enterrements a grimpé proportionnellement au nombre de personnes âgées qui nous ont claqué dans les doigts avec cette saloperie de vague de chaleur. Ah ils tombent comme des mouches les pauvres. Et puis, remarquez, parler de musiques d’enterrements avec un virus toujours plus léthal en circulation et une canicule bien sévère est d’actualité.

Si j’ai décidé de publier à nouveau sur ce sujet, c’est aussi parce que quelques conneries s’étaient malencontreusement immiscées parmi ces lignes. Par exemple, il n’y a pas de musique pendant les mises en bière. Voilà une des conneries que j’ai pu marquer dans la première version. En même temps, j’en avais pas fais des masses non plus. Je réécris donc pour y apporter une « expertise » sommaire mais experte tout de même. Merde, je suis dans le funéraire quoi.

J’espère que tu ne t’offusques point de ce choix de sujet car la volonté derrière n’est aucunement de blesser mais juste de rire (un peu) sur l’absurdité de la folie des grandeurs que peuvent avoir certains à leur égard (posthume), de rire avec ceux qui, force est d’admettre, trouvent que les frais d’obsèques c’est un peu la merde quand même et enfin, et c’est sûrement ça le plus important, découvrir quels sont les hits les plus écoutés pendant les enterrements.

Car s’il y a bien un sujet où on est certain de tous tomber d’accord, c’est qu’un jour on sera plus là. Ah tu peux y aller, tu peux chercher hein. Tu peux retourner le truc dans tous les sens, la finalité sera toujours la même. Tout le monde va crever un jour.

Bon alors, c’est vrai que tout le monde n’aura pas le même enterrement. Par exemple, niveau bois, certains n’auront aucun mal à se diriger vers un cercueil en acajou avec ornements et tout le bordel quand d’autres iront juste se demander s’il n’y a pas moyen de contourner cette obligation légale tant la note peut être salée (ah sur certains modèles de cercueils, on est à se demander si les gars des pompes funèbres ne sont pas allé chercher tout le sel de la Mer Morte pour le foutre sur ton devis). Tu choisis quoi ? Une nouvelle bagnole ou un cercueil pour ton fils ? Je déconne pas, il y a vraiment des cercueils dont la valeur équivaut plus ou moins au prix d’une petite citadine neuve. On est sur ce niveau là d’aberration les amis. Une cagette à 7000 balles, ça fait chier quand même non ?

On n’aura pas le droit non plus aux mêmes éloges, ni aux mêmes invités. T’as pu largement constater ça avec le décès du mangeur de pomme la semaine dernière. Mais enfin passons. Et malgré toutes ces inégalités intervenant après ta mort (le concept est incroyable tout de même) pour tes proches, il y a un truc devant lequel nous sommes finalement tous égaux (hormis la mort en question bien sûr), c’est le choix de notre musique d’enterrement.

Six feet under…

Mais avant de découvrir cette playlist qui sent bon le sapin, revenons sur 2-3 trucs qui, je pense, sont intéressants concernant les obsèques. Prenons le cas français parce qu’après tout, vu le nombre de personnes concernées, je pense que c’est d’utilité publique d’en parler. Sur le site Obsèques Infos (d’après eux, site de référence en la matière), on peut, entre autres, apprendre que si vraiment tu n’as pas un seul kopek, on te trouve un joli petit emplacement gratuit au cimetière communal mais comme tout ce qui est gratuit a un prix de nos jours, tu y restes cinq ans puis on te déterre et le reste de ton corps est mis à l’ossuaire. Tel est le prix à payer quand tu n’as pas les moyens de te foutre six pieds sous terre. Sympa non ?

Alors là, tu dois te dire « mais pourquoi il me fait chier avec tout ça ce con ? », oui c’est vrai, pourquoi je te fais chier avec ça ? Après tout, le lectorat de Spectre est un lectorat jeune et en pleine santé (attention coronavirus), pourquoi parler de frais d’obsèques ? On est censé parler musique ici, pas cercueil. Et bien peut être parce que même à deux minutes près de passer la ligne d’arrivée, on vient encore se faire de la thune sur ton dos, sous couvert, entre autres, d’impératifs d’hygiène et de santé publique. Alors je ne suis pas débile, évidemment que si on laissait tout le monde à l’air libre une fois le dernier souffle rendu, il y aurait des problèmes sanitaires mais entre garantir la santé publique et vendre de grosses boites à chaussures dont le prix de base tourne autour de 500 balles et peut s’élever jusqu’à plusieurs milliers, il y a un monde je pense.

Du chêne ou de l’acajou ? Voilà ce que tu vas laisser derrière toi l’ami. J’espère que de ton côté il y a de l’oseille parce que l’acajou, ça chiffre.

Venons en au principal, le choix de la musique. Je suis allé chiner un peu partout sur les Internet et voilà que je tombe directement sur une liste des morceaux les plus utilisés pendant les enterrements. Alors oui, je sais qu’il y a pléthore de sites avec ce genre de listes mais là, c’est une playlist directement proposée par une assurance obsèques. T’es prêt ?

  • « The End », The Doors
  • « Hallelujah », Jeff Buckley
  • « The Show Must Go On », Queen
  • « Perfect Day », Lou Reed
  • « Emmenez Moi », Charles Aznavour
  • « Whish You Were Here », Pink Floyd
  • « Nothing Else Matters », Metallica
  • « No Surprises », Radiohead
  • « J’veux qu’on baise sur ma tombe », Saez
  • « What A Wonderful World », Louis Armstrong
  • « Puisque Tu Pars », Jean-Jacques Goldman
  • « Where Is My Mind? », Pixies
  • « Je suis venu te dire que je m’en vais », Serge Gainsbourg
  • « My Way », Frank Sinatra
  • « Time To Say Goodbye », Sarah Brightman & Andrea Bocelli
  • « Wind Beneath My Wings », Bette Midler
  • « Over The Rainbow », Eva Cassidy
  • « Angels », Robbie Williams
  • « Someone Like You », Adèle
  • « My Heart Will Go On », Céline Dion
  • « Smile », Michael Jackson
  • « Sound Of Silence », Simon & Garfunkel
  • « Candle In The Wind », Elton John
  • « Le Paradis Blanc », Michel Berger

Et toi, tu mettrais quoi ? Parce que personnellement, un enterrement sur « I Will Survive » de Gloria Gaynor, « Time To Dance » de The Shoes ou sur du Lil Peep, je trouverai ça classe.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here