On préfère écouter qu’écrire, c’est du Terrenoire, on aime ou pas, mais on ne reste pas insensible. C’est surprenant, c’est aérien, c’est hors du temps. C’est Terrenoire.

Alors c’est ça la Ville, la grande ? Tant de monde et pourtant, tellement de solitudes.

Terrenoire, « Je Bois Tout Seul »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here