En Pologne, les fans du Legia ne sont pas un mythe !

Le Legia Varsovie, club de la capitale polonaise,  fondé en 1916 compte exactement le même nombre de titres de champion de Pologne que l’un de ses plus grand rival, le Wisla Cracovie. La notoriété du Legia est néanmoins supérieure à celle du Wisla notamment en raison de ses plus nombreuses participations aux campagnes européennes et plus particulièrement en ce qui concerne la Coupe aux Grandes Oreilles. Les Verts en faisaient d’ailleurs l’amère expérience il y a 50 ans de cela en se faisant sortir par le Legia en huitième de finale de Coupe des Clubs Champions. L’année suivante le Legia atteignait même les demi-finales de cette compétition.

Plus que ses performances sur la scène européenne, c’est bel et bien l’atmosphère qui règne dans le stade du Maréchal Jozef Pilzudski qui fait la renommée du Legia à travers l’Europe. Pour un fan de sport et plus particulièrement de foot, il est fréquent de tomber dans son fil d’actualité sur des vidéos provenant de la capitale Polonaise, montrant la ferveur des supporters du Legia Varsovie. Des vidéos attestant souvent de shows aussi brillants que pyrotechniques, partagés y compris par de grands médias qui n’ont pourtant pas la même attitude quand des choses similaires se déroulent dans leur propre pays…

Pour l’avoir vécu, l’ambiance qui se trouve dans le stade du maréchal Józef Piłsudski est vraiment semblable à ce qu’on peut en attendre. Pendant plus de 90 minutes, c’est toute une tribune qui s’égosille pour pousser son équipe à la victoire. Si la prestation vocale est impressionnante, celle visuelle l’est tout autant : il est rare d’assister à un match à Varsovie sans apercevoir de la pyro et un tifo. Le jour de notre venue, un tifo à base de feuille était déployé à l’entrée des joueurs pour leur rappeler l’objectif du titre qui ne sera finalement pas atteint en fin de saison. Le début de seconde période a vu quant à lui l’habituel, mais non moins impressionnant show pyrotechnique.

Le jour de notre venue, les Ultras du Legia n’ont pas dérogé à leur tradition, pour notre plus grand bonheur

Ce qui fait forte impression à Varsovie, c’est le Kop : il n’y a pas une seule personne présente dans cette tribune qui ne chante pas. L’effet est très positif pour le reste du stade puisqu’il est très fréquent que les latérales se lèvent à leur tour et accompagnent la bouillante tribune réservée aux Ultras.

La ville est aussi très acquise à son club avec de nombreux graffitis à son effigie aux abords du stade mais pas seulement.

Les artistes du Legia (Source : bd_chips)

Les fans du Legia, fer de lance de l’opposition contre l’UEFA

Comme le rappelait nos confrères de So Foot il y a quasiment 3 ans jour pour jour, les relations entre l’UEFA et Legia ne s’assimilent pas vraiment à une belle histoire d’amour…  A coups de tifos et de banderoles bien senties, les Ultras du Legia Varsovie s’en prennent régulièrement et virulemment à l’instance du football européen qu’ils qualifient de « mafia ». Les nombreuses sanctions appliquées par l’UEFA aux supporters des quatre coins de l’Europe pour l’usage d’engins pyrotechniques ou encore de banderoles inappropriées en sont une raison. Cependant, ce n’est pas la seule puisque les Ultras de Varsovie sont également très nationalistes : il n’est pas rare de voir des animations à la gloire de leur pays, ce qui reste a contrario très rare dans les tribunes en France par exemple. L’UEFA représentant l’Europe et plus particulièrement l’UE qui est loin d’être appréciée de tous les Polonais, cela devient pour ces supporters, par conviction, le parfait punching-ball.

Le bilan :

En toute honnêteté, les supporters du Legia font parties des meilleurs d’Europe voire du monde. Que ce soit vocalement ou visuellement ceux-ci mettent une « claque » à bon nombre de fans sur le continent en faisant toujours preuve d’originalité mais aussi de régularité dans leur performance. Durant plusieurs années, toutes les personnes se trouvant dans le Kop étaient habillées en blanc, donnant un rendu visuel incroyable. Lors de notre visite, ce ne fut pas le cas sur l’ensemble de la tribune, l’hiver étant quelque peu rude. On espère donc revoir vite le Legia sur la scène européenne et pourquoi pas dès cette année puisque le club est encore en lice en Europa League. Une confrontation face à un club français pourrait donc avoir lieu, tout comme face à un club allemand, lieu de notre prochain épisode…

Pour les mordus de tribunes, régalez vous pendant plus de 20 minutes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here